0
Médecine générale
Quand le stress devient chronique
Quand le stress devient chronique

| La Rédaction 287 mots

Quand le stress devient chronique

Même s'il existe une relation entre eux, le stress n’est ni de l'anxiété, une inquiétude profonde, ni de l'angoisse, un sentiment d'insécurité.

Le stress est un mécanisme physiologique normal mis en œuvre par l'organisme pour faire face à une situation nouvelle, non programmée, particulièrement éprouvante. Le système nerveux sympathique et les glandes surrénales déclenchent, l’un la sécrétion de noradrénaline, l’autre d'adrénaline. Ce sont ces deux catécholamines qui vont donner à notre métabolisme les capacités de réagir et de revenir à la normale.

Du stress aigu au stress chronique

Si le retour à l’équilibre s'effectue rapidement, nous pouvons supporter plusieurs stress ponctuels au cours d'une même journée. Malheureusement, le danger vient de leur trop grande répétition ou de leur durée trop importante qui empêche le retour à la normale, créant un déséquilibre. Si cette phase de résistance, durant laquelle l'organisme va tout mettre en œuvre pour rétablir l'équilibre, se prolonge ou s'installe, nous entrons dans une phase d'épuisement. Les capacités de réponses et d'adaptation s'affaiblissent. Les réserves énergétiques s'amenuisent. L'organisme a du mal à se recharger, à récupérer. C'est à ce moment-là que nous subissons le stress.

Le stress chronique affaiblit aussi bien notre santé physique que mentale 

Cet affolement du système entraîne de nombreuses complications : insomnie, boulimie, anorexie, eczéma, maux de ventre, diarrhées, migraines, fatigue permanente, addiction (tabac, alcool), usure du système cardio-vasculaire augmentant le risque d'infarctus du myocarde et d'hypertension artérielle, baisse des défenses immunitaires, ouvrant la porte aux infections virales ou bactériennes.

Sur le plan mental, le stress chronique ralentit l'activité du cortex, vient altérer la prise de décision, la résolution de problèmes, la concentration, la régulation des émotions, etc.

Relaxation, cohérence cardiaque, sport, phytothérapie, aromathérapie, homéopathie, compléments alimentaires à base de magnésium… de nombreuses solutions existent pour retrouver calme et sérénité. Parlez-nous en avant de prendre des anxiolytiques.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription