logo

L'information au quotidien pour votre santé

Suivez-nous :

Accueil > Santé > Médecine générale > Hypotension orthostatique : à quoi est due cette chute de tension artérielle ?

Hypotension orthostatique : à quoi est due cette chute de tension artérielle ? image

Publié le 01/02/2024 | La Rédaction

Médecine générale

Hypotension orthostatique : à quoi est due cette chute de tension artérielle ?

Baisse importante de la tension artérielle provoquée par un changement de position, l’hypotension orthostatique peut provoquer des étourdissements et des chutes. Voici les facteurs responsables et les traitements à mettre en place.

L'hypotension orthostatique, également appelée hypotension posturale, est un problème médical courant, mais souvent méconnu. Elle se caractérise par une baisse soudaine de la pression artérielle lorsque l’on passe de la position couchée ou assise à la position debout.

Cette chute de tension peut entraîner une diminution du flux sanguin vers le cerveau, provoquant des symptômes désagréables tels que des étourdissements, des troubles visuels , des bourdonnements d’oreilles, des douleurs dans le cou et dans le haut des épaules, des vertiges, des évanouissements et, dans certains cas, des chutes potentiellement dangereuses.

Les principales causes :

  1. La déshydratation. Une perte excessive de liquides corporels peut réduire le volume sanguin, entraînant ainsi une baisse de la pression artérielle.
  2. Les effets secondaires de médicaments. par certains traitements médicamenteux comme les diurétiques, les antihypertenseurs, les neuroleptiques, les antidépresseurs, les vasodilatateurs ou encore antiparkinsoniens, peuvent provoquer une hypotension orthostatique.
  3. Les problèmes cardiaques tels que l’insuffisance cardiaque peuvent affecter la capacité du cœur à pomper le sang correctement, ce qui peut entraîner une hypotension orthostatique.
  4. Les troubles neurologiques. Les maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson peuvent perturber la régulation de la pression artérielle.

Les personnes les plus à risque sont :

Comment poser le diagnostic ?

Pour confirmer qu’il s’agit bien d’une hypotension orthostatique, il est nécessaire de prendre plusieurs fois sa tension artérielle en position couchée puis debout. Le diagnostic est positif si dans les trois minutes suivant le lever pression artérielle :

  • Systolique (valeur mesurant la pression du sang lorsque le cœur se contracte. Donnée située en haut sur un tensiomètre) chute de plus de 20 mmHg ;
  • Diastolique (valeur mesurant la pression du sang lorsque le cœur se relâche. Donnée située en bas sur un tensiomètre) chute de plus de 10 mmHg.

5 recommandations à suivre pour prévenir l’hypotension orthostatique :

  1. Hydratez-vous suffisamment chaque jour. Le manque d’eau dans l’organisme provoque des chutes de tension. Évitez de boire de l’alcool qui contribue à la déshydratation.
  2. Ajustez votre traitement s’il est la cause de cette baisse de tension. Faites le point avec votre médecin traitant ;
  3. Portez des collants de contention de classe 2. Ils permettent une compression moyenne (de 15 à 20 mmHg) et favorisent une bonne circulation sanguine ;
  4. Prenez votre temps lorsque vous souhaitez vous lever afin de limiter l’apparition des symptômes. Laissez à votre corps le temps de s’adapter au changement de position ;
  5. Augmentez vos apports en sel dans votre alimentation pour aider la tension à se stabiliser ;

N’hésitez pas à contrôler votre tension vous-même à votre domicile pour un suivi optimal. Des tensiomètres sont disponibles à l’officine.

Articles recommandés :

Quelles sont les IST les plus fréquentes ? image

15/07/2024

Quelles sont les IST les plus fréquentes ?

Perturbateurs endocriniens, comment les éviter ? image

11/07/2024

Perturbateurs endocriniens, comment les éviter ?

Myorelaxants : comment en faire bon usage ? image

10/07/2024

Myorelaxants : comment en faire bon usage ?

La migraine ophtalmique, une migraine avec « aura » ! image

03/07/2024

La migraine ophtalmique, une migraine avec « aura » !

Fracture du pénis : attention aux péripéties sous la couette ! image

03/07/2024

Fracture du pénis : attention aux péripéties sous la couette !

Tous les articles