logo

L'information au quotidien pour votre santé

Suivez-nous :

Accueil > Santé > Médecine générale > Mononucléose : quel traitement ?

Mononucléose : quel traitement ? image

Publié le 26/06/2024 | La Rédaction

Médecine générale

Mononucléose : quel traitement ?

D’origine virale et touchant majoritairement les jeunes adultes, la mononucléose fragilise pendant plusieurs semaines ceux qui en sont affectés. Zoom sur les traitements requis pour se remettre sur pied.

Infection virale se transmettant de façon directe ou indirecte par la salive, la mononucléose est plus connue sous l’appellation de « maladie du baiser » car c’est entre 15 et 25 ans qu’elle est la plus contractée. Une période où l’on échange ses premiers bisous !

Virus appartenant à la famille des herpès appelé « virus Epstein-Barr », la mononucléose se manifeste par de la fièvre, des courbatures, des maux de gorge et une extrême fatigue. La phase aiguë dure entre trois et cinq semaines en moyenne. Passé ce délai, la personne atteinte reste contagieuse environ six mois après avoir été contaminée.

Comment la dépister ?

Le meilleur moyen de diagnostiquer cette pathologie est d’effectuer une analyse de sang. Ce prélèvement vise à rechercher la présence d’anticorps spécifiques : les IgG EBV-VCA (antigène de capside) et les IgG EBNA (antigène nucléaire du virus d’Epstein-Barr). Un taux de cellules mononucléées trop élevé par rapport à la normale est souvent révélateur.

Comment soigner la mononucléose ?

Il n’existe pas de traitement spécifique. Il est toutefois possible de soulager les symptômes avec :

  • Des antipyrétiques du type paracétamol pour faire baisser la fièvre ;
  • Du repos afin d’éviter que la fatiguene s’installe durablement ;
  • Une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une bonne hydratation, soit entre 1.5 et 2 litres d’eau chaque jour, de manière à ce que l’organisme se renforce.

5 précautions à prendre pour ne pas contaminer votre entourage :

  1. Portez un masque lorsque vous êtes entouré. Vous éviterez de transmettre vos postillons ;
  2. N’embrassez pas vos proches ;
  3. Ne prêtez pas vos couverts, votre verre ou tout autre objet vous appartenant et entrant en contact avec votre salive ;
  4. Mettez votre brosse à dents à l’écart de celles de vos proches afin qu’elles n’entrent pas en contact les unes avec les autres ;
  5. Ne pratiquez pas d’activité sportive de contact comme les sports de combat par exemple, afin de limiter les risques de transmission.

La mononucléose peut durer plusieurs mois avant que vous ne retrouviez totalement votre vitalité. Soyez patients et consultez votre médecin traitant si vous ne constatez aucune amélioration de votre état.

Articles recommandés :

Quelles sont les IST les plus fréquentes ? image

15/07/2024

Quelles sont les IST les plus fréquentes ?

Perturbateurs endocriniens, comment les éviter ? image

11/07/2024

Perturbateurs endocriniens, comment les éviter ?

Myorelaxants : comment en faire bon usage ? image

10/07/2024

Myorelaxants : comment en faire bon usage ?

La migraine ophtalmique, une migraine avec « aura » ! image

03/07/2024

La migraine ophtalmique, une migraine avec « aura » !

Fracture du pénis : attention aux péripéties sous la couette ! image

03/07/2024

Fracture du pénis : attention aux péripéties sous la couette !

Tous les articles