0
Femmes enceintes
Vaccination et grossesse : ce qu’il faut savoir
Vaccination et grossesse : ce qu’il faut savoir

| La Rédaction 420 mots

Vaccination et grossesse : ce qu’il faut savoir

Quels sont les vaccins conseillés avant de concevoir un enfant ou pendant la grossesse ? Nous vous dressons la liste !

Avant de tomber enceinte, il est préférable de vérifier que votre carnet de vaccination est à jour, ou le cas échéant, de vous faire vacciner pour éviter de contracter une maladie potentiellement dangereuse pendant votre gestation.

Vous avez perdu votre carnet de santé ? Réalisez une prise de sang afin d’effectuer une recherche sérologique des différentes infections virales à risque pour voir si vous êtes immunisée.

Il existe 2 types de vaccins :

  • Les "vivants" qui sont produits avec des virus dont la virulence a été atténuée afin de perdre leur pouvoir infectieux, tout en gardant leur capacité à induire une protection.
  • Les "inactivés" que l'on produit avec des virus tués.

Les vaccinations recommandées avant d’envisager une grossesse :

  • La rubéole. Cette infection virale qui provoque une éruption cutanée est généralement bénigne. Elle est cependant dangereuse si vous la contractez enceinte. Elle peut être responsable de cataracte congénitale, de surdité ou de rétinopathie sur le fœtus.
  • La rougeole. Également virale, si la mère l’attrape, cette maladie l’expose à des fausses-couches, à un accouchement prématuré ou à des complications neurologiques pour le fœtus.

Prévenez-les avec le ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole).

  • La coqueluche. Cette infection respiratoire, qui provoque des quintes de toux, peut être très grave chez le nourrisson. Il est donc préférable de se faire vacciner ainsi que son entourage pour protéger le futur bébé.

Il s’agit du dTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite).

  • La varicelle. Si vous ne l’avez pas développée enfant, il est primordial de vous faire vacciner à l’âge adulte pour prévenir le risque de pneumopathie, d’un retard intra-utérin ou d’une anomalie neurologique.

Selon le CRAT (Centre de Référence sur les Agents Tératogènes), après avoir effectué ses vaccinations, il vaut mieux éviter pendant le mois qui suit, toute conception le temps que les molécules injectées soient complètement assimilées par l’organisme.

Ceux autorisés pendant la grossesse :

  • La grippe. Il va défendre la future maman et son enfant durant les mois où il sera le plus fragile et pendant lesquels il ne pourra pas être lui-même vacciné.
  • Le covid-19. Il diminue de 15% en moyenne la mort fœtale en cas de contamination de la mère. Il est nécessaire d’effectuer plusieurs rappels car son effet diminue avec le temps et perd en efficacité.

Ces vaccins protègent à la fois la mère et le bébé.

Soyez vigilante ! Faisons le point sur votre parcours vaccinal afin que vous soyez, vous et votre futur enfant, protégés ! Nous pouvons vous vacciner directement pour la grippe et la covid-19 et sur prescription médicale pour les autres vaccins. N’hésitez pas !

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription