0
Homme
Prostate : 3 pathologies à ne pas ignorer !
Prostate : 3 pathologies à ne pas ignorer !

| La Rédaction 281 mots

Prostate : 3 pathologies à ne pas ignorer !

Il n’y a pas que le cancer qui peut toucher la prostate. Quelles sont les autres maladies susceptibles de se développer et qui est concerné ? Faisons un point complet !

Glande faisant partie du système reproducteur masculin, la prostate se localise sous la vessie. Sa fonction principale est de produire un liquide qui entre dans la composition du sperme. En vieillissant, elle peut subir quelques dysfonctionnements et provoquer selon la maladie associée, une inflammation, des brûlures urinaires ou encore une apesanteur dans le bas ventre.

Les 3 pathologies qui la touchent :

  1. Le cancer de la prostate. Les 71 000 nouveaux cas en moyenne diagnostiqués chaque année en France, en font la maladie la plus fréquente. Messieurs, à partir de 50 ans, il est recommandé de vous faire dépister régulièrement. Il existe différentes alternatives comme le toucher rectal, le dosage PSA (prostate specific antigen) ou encore l’analyse de votre patrimoine génétique.
  2. L'adénome ou hypertrophie bénigne. Cette affection se développe également à la fleur de l’âge. Une tumeur bénigne se forme et évolue à partir de constituants glandulaires, musculaires et fibreux. Cette croissance excessive est due à l’augmentation du volume de la glande prostatique, qui comprime l’urètre dans son trajet à travers cette dernière et gêne par conséquent l’évacuation des urines. L’adénome se dépiste de la même manière que le cancer. Son ablation est souvent nécessaire !
  3. La prostatite. C’est une inflammation douloureuse de la prostate. Elle peut être aigüe en raison d’une infection bactérienne liée à une IST (infection sexuellement transmissible), ou chronique, lorsqu’elle provient d’un adénome. Elle s’accompagne généralement de fièvre. Tous les hommes, quel que soit leur âge, peuvent être touchés. En cause ? Certaines pratiques sportives (notamment le vélo), le stress, les relations sexuelles ou encore l’alimentation). Un traitement antibiotique est alors nécessaire pour la traiter.

 Si vous vous sentez concerné, pensez à en parler à votre médecin généraliste pour effectuer un dépistage.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription