0
Psychologie
Passagère ou chronique…  comment faire face à la dépression ?
Passagère ou chronique…  comment faire face à la dépression ?

| La Rédaction 379 mots

Passagère ou chronique… comment faire face à la dépression ?

Il n’existe pas un mais bien plusieurs types de dépression. Quels sont-ils ? Comment s’en sortir ? Faisons le point.

Nous pouvons tous être touchés par un état dépressif au cours de notre vie. Ce sentiment de profonde tristesse s’installe progressivement et finit par nous empêcher de mener une existence normale et épanouie.

6 symptômes qui doivent alerter :

  1. Des troubles du sommeil ;
  2. Une perte d’appétit ;
  3. Une baisse de l’estime de soi ;
  4. Un sentiment de tristesse perpétuel ;
  5. Un repli sur soi ;
  6. Des crises d’angoisse ou d’anxiété.

Il existe différents types de dépression classés en deux grandes catégories.

Les troubles unipolaires qui comprennent :

Le trouble dépressif majeur. Il en existe 2 formes :

  • Le « post partum ». Le bouleversement hormonal engendré par l’accouchement que l’on appelle « baby blues » s’installe dans la durée et rend incapable la maman de s’occuper de son enfant. Elle se sent submergée par les responsabilités et le poids de la parentalité.
  • La « saisonnière ». Le passage aux saisons fraîches influe parfois les personnes fragiles psychologiquement. Le froid et les journées plus courtes sont synonymes de stress et d’anxiété.

Le trouble dysthymique. Il est plus léger que le trouble dépressif majeur mais il s’installe sur la durée (au moins deux ans) sans interruption avec une persistance des symptômes.

Les troubles bipolaires :

  • De type 1 ou 2. Ils sont de plus ou moins grande intensité et se caractérisent par un épisode dépressif alterné avec un épisode hypomaniaque. Durant cette phase, on ressent une surestime de soi, de l’hyperactivité, ou encore une réduction du temps de sommeil sans sensation de fatigue.
  • Ou « cyclothimique ». Ce trouble est défini par une alternance d’épisodes hypomaniaques et d’épisodes dépressifs légers. Ce trouble est plus difficile à diagnostiquer car il ne correspond ni aux troubles dépressifs majeurs ni aux épisodes maniaques de type 1 ou 2.

Si une thérapie cognitive et comportementale (TCC) est souvent nécessaire, il est aussi recommandé de modifier son hygiène de vie pour se sentir mieux.

5 façons d’y faire face :

  1. Faites du sport pour vous aérer l’esprit et chasser vos idées noires.
  2. Évitez de consommer de l’alcool qui décuple les émotions.
  3. Mangez sainement pour limiter les carences pouvant alterner le bon fonctionnement du cerveau.
  4. Dormez suffisamment pour être en forme.
  5. Entourez-vous de personnes positives.
  6. Participez à des activités ludiques qui apportent de la bonne humeur ! Danse, chant, créations artistiques… le choix est vaste !

Ces quelques changements d’habitudes sont essentiels pour participer à votre mieux-être au quotidien.  

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription