logo

L'information au quotidien pour votre santé

Suivez-nous :

Accueil > Santé > Dermatologie > Comment reconnaître et traiter un mélanome de l’ongle ?

Comment reconnaître et traiter un mélanome de l’ongle ? image

Publié le 19/06/2024 | La Rédaction

Dermatologie

Comment reconnaître et traiter un mélanome de l’ongle ?

Cancer assez rare mais potentiellement dangereux, le mélanome sous-unguéal reste assez méconnu. Qui est concerné ? Quels sont les facteurs de risque et comment le soigner ? Nous vous en disons plus sur le sujet.

Se manifestant le plus souvent par l'apparition d'une bande verticale ou d’une tache de couleur brune ou noire sous l’ongle, le mélanome sous-unguéal est souvent confondu avec un hématome. Il s’en distingue toutefois par le fait que la lésion ne disparaît pas lors de la pousse. C’est en réalité une forme rare, représentant entre 2 et 8% de cancer cutané dont on se méfie peu.

Une prédisposition génétique, familiale ou ethnique, ainsi que certains facteurs environnementaux peuvent favoriser son développement comme :

  • Avoir la peau foncée ;
  • Des traumatismes répétés sur l’ongle ;
  • Une exposition régulière à des produits chimiques ou des solvants ;
  • L’utilisation excessive de vernis ou de capsules (faux ongles) pouvant masquer ou aggraver les éventuelles anomalies.

Comment le dépister ?

Réalisé par un dermatologue, le diagnostic repose sur :

  1. Un examen clinique de l’ongle et de la peau qui l’entoure. À l’aide d’un dermatoscope, il étudie les caractéristiques de la tache. Cet appareil muni d’une lumière polarisée, permet d’observer l’épiderme en procédant à un grossissement de la zone touchée.
  2. Une biopsie. Cet examen consiste à analyser un fragment de tissu sous l’ongle au microscope en cas de suspicion de tumeur maligne. Elle vise à confirmer le diagnostic et à déterminer le type, le degré de malignité et le stade du mélanome.

Quelle prise en charge ?

  • Par la chirurgie. Elle consiste à retirer la tumeur ainsi qu’une marge de peau saine autour. Selon les cas, il peut être nécessaire d’enlever entièrement l’ongle, voire le doigt ou l’orteil atteint partiellement ou totalement.
  • Par la radiothérapie, la chimiothérapie, l’immunothérapie ou la thérapie ciblée. Ces traitements complémentaires visent à détruire les cellules cancéreuses restantes et/ou les métastases et à prévenir les récidives.

Inspectez régulièrement les ongles de vos mains et de vos pieds et consultez un dermatologue en cas de doute. Plus le diagnostic est réalisé tôt, meilleures sont les chances de guérison.

Articles recommandés :

Quelles sont les IST les plus fréquentes ? image

15/07/2024

Quelles sont les IST les plus fréquentes ?

Perturbateurs endocriniens, comment les éviter ? image

11/07/2024

Perturbateurs endocriniens, comment les éviter ?

Myorelaxants : comment en faire bon usage ? image

10/07/2024

Myorelaxants : comment en faire bon usage ?

La migraine ophtalmique, une migraine avec « aura » ! image

03/07/2024

La migraine ophtalmique, une migraine avec « aura » !

Fracture du pénis : attention aux péripéties sous la couette ! image

03/07/2024

Fracture du pénis : attention aux péripéties sous la couette !

Tous les articles