0
Cancers
Cancer du sein : prévenir les récidives grâce à un suivi régulier et une bonne hygiène de vie
Cancer du sein : prévenir les récidives grâce à un suivi régulier et une bonne hygiène de vie

| La Rédaction 354 mots

Cancer du sein : prévenir les récidives grâce à un suivi régulier et une bonne hygiène de vie

Près de 20% des femmes ayant eu un cancer du sein font face à une récidive dans les années qui suivent leur traitement. Comment mieux prévenir et anticiper ces rechutes ? Faisons le point.

Chaque année, près de 60 000 femmes sont touchées par un cancer du sein. Parmi elles, 1 femme sur 5 fait une rechute dans les 10 ans selon l’Institut national du cancer (Inca). Cela est du au fait que certaines cellules cancéreuses résistent au traitement administré mais entrent en « dormance ». Elles peuvent alors réapparaitre de deux façons :

  • Au même endroit, on parle alors de « cancer localisé » ;
  • À distance, il s’agit dans ce cas d’un « cancer métastasique ».

Le risque de récidive dépend de la tumeur identifiée initialement et si les ganglions ont été atteints. Le cancer du sein dit « triple négatif » est le plus agressif car il rassemble plusieurs types de tumeurs cancéreuses et est d'évolution différente. Peu fréquent (15% des cas), il touche le plus souvent les femmes de moins de 40 ans non ménopausées. Son niveau de gravité est souvent plus élevé et il se propage plus facilement et plus rapidement.

À l’occasion d’octobre rose, mois de sensibilisation au cancer du sein, il est primordial de rappeler comment prévenir les rechutes en mettant toutes les chances de son côté.

8 manières d’éviter une récidive :

  • Effectuez un check-up complet au moins une fois par an.
  • Autopalpez-vous la poitrine à la fin de chaque cycle menstruel pour vérifier si une masse réapparait.
  • Passez une mammographie ainsi qu’une échographie une fois par an également.
  • Mangez sainement pour éviter d’être en surpoids. Une augmentation du poids de plus de 10% accroît le risque de mortalité selon une étude canadienne publiée dans le Canadian Médical Association Journal.
  • Pratiquez une activité physique. 30 minutes d’activité par jour est recommandée. Cela permet de limiter l’inflammation dans l’organisme, de réguler l’insuline et de diminuer le niveau des hormones endogènes.
  • Évitez de consommer de l’alcool et du tabac. Ils favorisent le développement de cancer de tout type.
  • Prenez une supplémentation en vitamines C et D pour fortifier la densité osseuse et limiter les carences qui pourraient selon une étude menée en Arabie Saoudite, favoriser le développement de cellules cancéreuses en cas de carence.

Mesdames, redoublez de vigilance si vous avez déjà été touchées par la maladie et appliquez ces conseils.

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription