0
Femmes
Autopalpation mammaire : comment bien la réaliser ?
Autopalpation mammaire : comment bien la réaliser ?

| La Rédaction 219 mots

Autopalpation mammaire : comment bien la réaliser ?

Octobre Rose, mois de sensibilisation au cancer du sein, est l’occasion de faire le point sur l’auto-examen mammaire que chaque femme peut réaliser chez elle, en toute intimité.

Il est primordial de s’auto-diagnostiquer pour déceler une éventuelle masse dans les seins. Cette autopalpation mammaire permettrait d’éviter près de 300 décès par an !

4 étapes clés pour procéder à cet examen en totale autonomie :

  1. Positionnez-vous correctement. Tenez-vous debout ou assise le dos bien droit devant votre miroir.
  2. Observez attentivement vos seins. Vérifiez attentivement leur apparence. Une asymétrie inhabituelle, un écoulement du mamelon, un gonflement, des rougeurs, des taches, des crevasses, des croûtes ou une desquamation doivent vous alerter.
  3. Autopalpez-vous avec minutie. Pour chaque sein, levez votre bras et de l’autre main palpez-vous en partant de l’extérieur sous l’aisselle vers l’intérieur du sein au niveau du mamelon. Renouvelez la même opération de l’autre côté.
  4. Pressez votre mamelon pour vérifier si un liquide s’écoule (sang, eau, lait…). 

Il est important de prendre un peu de temps chaque mois, en dehors de votre période de menstruations pour effectuer cet examen. Il permet de détecter rapidement une masse ou une anomalie et optimise ainsi le diagnostic.

Décelé tôt, le cancer du sein bénéficie d’un bon pronostic, soit près de 90% de taux de survie à 5 ans selon la Fondation ARC. La prévention est essentielle !

Si vous détectez quelque chose de suspect, consultez rapidement votre gynécologue ou votre médecin généraliste. Il vous prescrira une mammographie ainsi qu'une échographie pour poser le diagnostic. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription