1
Actualités
Quelles solutions pour lutter contre les déserts médicaux ?
Quelles solutions pour lutter contre les déserts médicaux ?

| La Rédaction 196 mots

Quelles solutions pour lutter contre les déserts médicaux ?

De plus en plus de régions françaises font face à une pénurie de médecins. Comment combler ce manque ? Faisons le point sur les propositions évoquées par le gouvernement.

Près de 3.8 millions de Français vivent dans un désert médical selon une étude publiée par la Direction de la Recherche des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) rattachée au ministère des solidarités et de la santé, dont 650 000 malades en affection longue durée (ALD) n’ont pas de médecin traitant.

Cette appellation désigne les territoires où il est quasi impossible de consulter un professionnel de santé et provoque alors une inégalité d’accès aux soins selon les zones géographiques.

Face à ce constat de plus en plus alarmant, le gouvernement réfléchit à différentes solutions pour pallier ce manque. Les infirmiers en pratique avancée, les kinésithérapeutes et les pharmaciens pourraient être davantage sollicités sur le terrain. Ils seraient ainsi autorisés à :

  • Recevoir des patients pour des maladies « bénignes ».
  • Faire des prescriptions de médicaments.

Cette nouvelle approche repose sur une plus grande coopération entre tous les professionnels de santé, réunis au sein d’une équipe de soins primaires et de proximité.

Selon le gouvernement, "dans les prochaines semaines, l’État et l’Assurance-maladie travailleront en collaboration pour accompagner et traduire en actes concrets ces évolutions". Les premiers changements visibles pour les patients sans médecin traitant devraient être constatés début 2023…

Répondre à () :


Captcha
DAUDRIX Daniel | 03/11/2022 17:52

Il faudrait aussi faciliter les transportts pour les personnes âgées qui ne peuvent pas conduire. J'en fais l'expérience actuellement Se rendre chez les spécialistes revient cher si on ne bénéficie pas du transport surtout lorsqu'il faut si rendre plusieurs fois avant ou après une opération. Il faut mettre des centres de santé dans tous les localités rurales importantes qui regrouperaient toutes sortes de spécialités. Médecine à domicile pour les personnes ne pouvant se déplacer. Mais il faut consulter tous les acteurs du monde médical et tenir compte de leurs avis. Cela doit s'évaluer territoire par territoire; etc...

| | Connexion | Inscription