logo

L'information au quotidien pour votre santé

Suivez-nous :

Accueil > Maladies chroniques > Affections respiratoires & ORL > Que faire en cas d’acouphènes ?

Que faire en cas d’acouphènes ? image

Publié le 07/03/2024 | La Rédaction

Affections respiratoires & ORL

Que faire en cas d’acouphènes ?

Bruit de fond continuel dans les oreilles, les acouphènes altèrent grandement la qualité de vie des personnes qui y sont sujettes. Zoom sur les moyens disponibles en pharmacie pour calmer les crises aigües.

Sifflement, bourdonnement, pulsation, grésillement… les acouphènes également appelés « sons fantômes » concernent en moyenne 6 millions de Français selon le dernier baromètre IFOP, publié par l’association JNA (Journée Nationale de l’Audition) et France Acouphènes.

Ces sonorités désagréables et uniquement perceptibles par celui qui en est atteint peuvent être :

  • Intermittentes : le son entendu parvient à se faire oublier au cours de la journée par le bruit ambiant qui prédomine. Toutefois, lors d’un retour au calme, il réapparaît ;
  • Constantes : le parasite sonore est permanent, aucun son extérieur ne parvient à prendre le dessus.

Les acouphènes peuvent provenir :

  • D’une inflammation ou d’une infection comme une otite ou encore la maladie de Ménière ;
  • D’un effet secondaire causé par un traitement médicamenteux ;
  • D’un excès de cérumen ;
  • D’un corps étranger dans l’oreille ;
  • D’un traumatisme sonore (explosion, feux d’artifice, volume musical trop élevé, etc.).

Le dépistage repose sur 3 examens médicaux spécifiques :

  1. Un bilan ORL ou« audiométrie » qui évalue une éventuelle perte auditive ;
  2. Un scanner, une IRM voire un échodoppler des vaisseaux du cou qui recherche une maladie non identifiée qui serait responsable de ce trouble ;
  3. Une acouphénométrie qui détermine le type d’acouphènes.

4 solutions naturelles pour calmer les acouphènes :

Si à ce jour, il n’existe pas de traitement spécifique pour s’en débarrasser, il est possible de trouver l’apaisement grâce à quelques astuces comme :

  1. La phytothérapie. Le ginkgo biloba, plante aux propriétés antioxydantes, favorise la bonne circulation sanguine. Il s’avère efficace lorsque le bruit entendu est d’origine vasculaire ;
  2. Les huiles essentielles. Les HE d’hélichryse italienne et de patchouli tonifient également la circulation sanguine et agissent ainsi sur les acouphènes d’origine vasculaire. L’HE de basilic, antispasmodique qui facilite la relaxation, convient davantage en cas de son provenant de contractures musculaires. L’HE de petit grain bigarade soulage le stress et l’anxiété provoqués par des acouphènes permanents grâce à ses vertus calmantes et sédatives. Créez une synergie de ces 4 huiles et massez le contour de votre oreille avec une goutte de ce mélange, 2 à 3 fois par jour ;
  3. L’homéopathie. Chininum sulfuricum et Belladona 7 CH en cas de bourdonnements récurrents, Glonoium 9 CH en cas d’acouphènes pulsatiles.
  4. La bougie d’oreille. En se consumant, elle fluidifie le cérumen qui vient se déposer sur les parois en papier de la bougie pour libérer le conduit auditif.

Lorsque les acouphènes sont trop invalidants, il est possible de bénéficier d’une thérapie comportementale et cognitive (TCC) afin de mieux le gérer au quotidien. Cette prise en charge doit être prise en concertation avec le professionnel de santé qui vous suit.

Prenez soin de vos oreilles ! Limitez votre exposition aux bruits trop intenses, faites des lavages auriculaires réguliers et consultez au moins une fois par an un ORL pour effectuer un contrôle.

Articles recommandés :

Pourquoi faut-il retirer les polypes ? image

17/04/2024

Pourquoi faut-il retirer les polypes ?

Cancer : comment aider les patients dans leur prise en charge ? image

10/04/2024

Cancer : comment aider les patients dans leur prise en charge ?

Maladie de Parkinson : comment la diagnostiquer ? image

03/04/2024

Maladie de Parkinson : comment la diagnostiquer ?

Maladie d’Alzheimer, comment la diagnostiquer ? image

13/03/2024

Maladie d’Alzheimer, comment la diagnostiquer ?

Papillomavirus humain (HPV) et cancers associés image

19/02/2024

Papillomavirus humain (HPV) et cancers associés

Tous les articles