logo

L'information au quotidien pour votre santé

Suivez-nous :

Accueil > Santé > Médecine générale > Les solutions pour traiter l’aérocolie

Les solutions pour traiter l’aérocolie image

Publié le 06/06/2024 | La Rédaction

Médecine générale

Les solutions pour traiter l’aérocolie

Responsable de flatulences, de ballonnements et d’inconfort intestinal, l’aérocolie est incommodante. Nos conseils pour prévenir ce trouble digestif.

L'aérocolie correspond à une accumulation de gaz dans le côlon. Bien souvent, une alimentation inadaptée est à l’origine de cet inconfort intestinal. Cependant, cette réaction bénigne du système digestif peut parfois cacher une pathologie sous-jacente plus sévère comme une intolérance au lactose ou au fructose, le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn ou bien une infection de l’intestin due à une inflammation ou à la présence d’une tumeur.

4 recommandations à suivre :

Repérez les aliments potentiellement responsables de votre gêne

  • Procédez à un rééquilibrage alimentaire afin de détecter ceux pouvant causer votre inconfort.
  • Évitez de façon ponctuelle (environ un mois) les aliments contenant des fibres ou des sucres fermentescibles, plus difficiles à digérer par l’organisme. Fermentés par les bactéries du microbiote, ils favorisent la production des gaz. Il s’agit notamment : des céréales contenant du gluten (blé, orge, seigle, etc.), des légumineuses (pois chiches, haricots divers, lentilles, soja, etc.), des légumes riches en composés soufrés (tous les choux, l’oignon…), de certains fruits riches en fructose (pomme, poire, cerise, datte, etc.), du lactose.
  • Réintroduisez-les par catégorie, semaine après semaine pour voir comment réagit votre système digestif.

Hydratez-vous suffisamment chaque jour

Prenez votre temps lorsque vous êtes à table

Facilitez l’élimination des gaz de différentes manières

  • Les pansements de plâtre permettent de calmer l'inflammation des parois intestinales ;
  • Le charbon végétal absorbe l’excès d’air dans l’intestin et prévient ainsi les ballonnements ;
  • Certains médicaments à base de phloroglucinol, de siméticone ou de citrate d'alvérine agissent sur les spasmes intestinaux à l'origine des troubles du transit et des douleurs abdominales.

Si malgré ces différentes recommandations hygiéno-diététiques, vous ne constatez aucune amélioration, consultez un gastro-entérologue. Il effectuera un bilan complet ainsi qu’une coloscopie visant à détecter une potentielle pathologie plus sérieuse.

Articles recommandés :

Quelles sont les IST les plus fréquentes ? image

15/07/2024

Quelles sont les IST les plus fréquentes ?

Perturbateurs endocriniens, comment les éviter ? image

11/07/2024

Perturbateurs endocriniens, comment les éviter ?

Myorelaxants : comment en faire bon usage ? image

10/07/2024

Myorelaxants : comment en faire bon usage ?

La migraine ophtalmique, une migraine avec « aura » ! image

03/07/2024

La migraine ophtalmique, une migraine avec « aura » !

Fracture du pénis : attention aux péripéties sous la couette ! image

03/07/2024

Fracture du pénis : attention aux péripéties sous la couette !

Tous les articles