0
Dermatologie
L’alopécie : qu’est-ce que c’est ?
L’alopécie : qu’est-ce que c’est ?

| La Rédaction 358 mots

L’alopécie : qu’est-ce que c’est ?

L’alopécie est une maladie auto-immune qui provoque une chute de cheveux souvent définitive. Quand s’alarmer ? Quels sont les traitements possibles ? Faisons le point sur cette maladie dont on parle peu !

Jusque-là peut évoquée, l’alopécie à récemment été mise en lumière par Jada Pinkett Smith, célèbre people souffrant de cette perte de cheveux irréversible. Pourtant, environ 25% des femmes entre 35 et 45 ans et 45% des plus de 50 ans sont concernées. Cette pathologie est particulièrement redoutée chez la gent féminine pour qui la chevelure constitue un atout de charme et de beauté.

L’alopécie provoque la chute des cheveux ou des poils sur l’ensemble du corps sans raison apparente. Si le cheveu a en moyenne un cycle de vie d’environ 5 ans fractionné en trois phases (la pousse (anagène), la maturité (catagène) et la chute (télogène)), il arrive qu’il s’accélère de façon incontrôlée et provoque une perte capillaire importante détruisant totalement de follicule pileux. 

Elle peut être cicatricielle ou non-cicatricielle. 

  • Non cicatricielle : la perte capillaire est temporaire. Le follicule pileux pourra repousser.
  • Cicatricielle : la perte de cheveux est définitive sur les zones atteintes.

3 signes d’alerte :

  1. Une perte significative lors du brossage ;
  2. Des touffes de cheveux qui tombent sans raison ;
  3. L’apparition de tonsures sur votre cuir chevelu laissant apparaitre des trous à la surface du crâne.

4 causes :

  1. Un traitement à base de chimiothérapie. La sensibilité aux toxines radioactives sont les principales responsables.
  2. Un dérèglement hormonal, lié au vieillissement (ménopause) ou à des troubles endocriniens.
  3. Un dysfonctionnement des ovaires ou des glandes surrénales vont augmenter leur production d'hormones androgènes (hormones mâles) et perturber le fonctionnement du follicule.
  4. Une importante source de stress.

6 traitements possibles :

  1. Appliquez une lotion à base de Minoxidil. Cette molécule facilite la repousse.
  2. Prenez un traitement à base de Finatéride. Il réduit le taux de DHT (dihydrotestostérone, hormone sexuelle masculine) au niveau du follicule pileux. 
  3. Utilisez des shampoings anti-chute.
  4. Faites une cure de compléments alimentaires (à base de levure de bière, de spiruline ou encore de biotine) pour fortifier votre fibre capillaire.
  5. Mangez équilibré pour éviter toute carence.
  6. Prenez soin de vos cheveux en évitant les produits agressifs, les gels, les laques, les élastiques et autres accessoires pouvant les casser davantage.

Si actuellement, aucun traitement n’est miraculeux pour retrouver une chevelure épaisse et robuste, ces premiers gestes permettent de les protéger au maximum. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription