0
Diabète
Diabète et voyage : 16 conseils pour de bonnes vacances
Diabète et voyage : 16 conseils pour de bonnes vacances

| La Rédaction 307 mots

Diabète et voyage : 16 conseils pour de bonnes vacances

Partir en vacances quand on est diabétique de type 1 ou 2, c’est possible. Il suffit de prendre quelques précautions pour profiter au mieux de votre séjour.

Petits écarts alimentaires, forte chaleur, efforts et stress supplémentaires non habituels, décalages horaires, … Les vacances peuvent impacter le quotidien des personnes touchées par cette maladie chronique et déséquilibrer leur état de santé. Selon une étude Harris Interactive pour Roche Diabetes Care France, 4 patients diabétiques sur 10 déclarent que partir en voyage représente une vraie question d’organisation. Rappel des précautions à prendre avant de partir.

Anticipez votre voyage :

  • Prenez rendez-vous chez votre médecin. Faites un bilan santé et un point sur votre diabète. Demandez-lui aussi une ordonnance de secours ;
  • Vérifiez votre contrat d’assurance santé, si vous êtes couvert pour des soins à l’étranger, rapatriement, etc. ;
  • Demandez la carte européenne d’assurance maladie auprès de la CPAM ;
  • Contactez les associations et renseignez-vous précisément sur les conditions sanitaires et les ressources médicales de votre destination.

Glissez dans votre valise :

  • Votre appareil de surveillance glycémique (+ piles de secours, accessoires et capteurs) ;
  • Votre traitement pour la durée du séjour ;
  • Une pochette isotherme pour protéger vos médicaments des variations de température ;
  • De petites collations en cas de besoin ;
  • Votre carnet de suivi glycémique ;
  • Votre carte “J’ai un diabète”.

Si vous prenez l’avion, pour éviter les mauvaises surprises en cas de perte des bagages ou de vol :

  • Pensez à mettre ces indispensables dans votre bagage à main plutôt qu’en soute.
  • N’hésitez pas à prendre en doublon certains éléments.

Emportez aussi certains documents comme :

  • Un certificat de transport de matériel médical ;
  • Les coordonnées
    • Du diabétologue avec une attestation mentionnant l’identité de la personne diabétique ainsi que son traitement,
    • Du médecin à joindre en cas d’urgence,
    • D’un proche à contacter au cas où ;
  • La carte de porteur de pompe (fournie par le prestataire de santé à domicile) et les données de la pompe (débits, schéma de remplacement) si vous avez un traitement par pompe à insuline ;
  • Un document faisant état des antécédents médicaux.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription