0
Diabète
Diabète : de nouvelles solutions existent pour déceler un problème de glycémie
Diabète : de nouvelles solutions existent pour déceler un problème de glycémie

| La Rédaction 323 mots

Diabète : de nouvelles solutions existent pour déceler un problème de glycémie

Comme chaque année, la Journée mondiale du diabète a lieu le 14 novembre. Pour l’occasion, nous faisons le point sur les différents dispositifs pour tester sa glycémie et de s’assurer de sa bonne stabilité.

Le diabète touche plus de 400 millions de personnes dans le monde, selon la Fédération française des diabétiques (FFD). Cette maladie chronique se caractérise par un excès de sucre dans le sang. Ce dérèglement est dû à une défaillance du pancréas, qui ne régule plus correctement la production d’insuline chargée d’équilibrer notre taux de glycémie.

Il existe deux formes de diabète :

  • De type 1, il touche généralement les plus jeunes et nécessite un apport d’insuline par injection. Cette forme est plus facilement identifiable en raison de nombreux symptômes qui l’accompagnent : soif intense, forte envie d’uriner, amaigrissement et parfois vertige. 
  • De type 2, il apparait plus tardivement, vers 40 ans, et peut se traiter par médicament. Il passe davantage inaperçu et est généralement indolore.

C’est pourquoi, il est important de vous faire dépister régulièrement pour vous assurer de votre bon indice glycémique. Par quels moyens ?  

  1. En faisant un bilan sanguin 1 fois par an. Il permettra de suivre et de comparer votre taux de glycémie dans le sang.
  2. En demandant à votre pharmacien un dépistage rapide. Il peut aujourd’hui vous proposer différentes solutions :
  • Le dextro : Ce lecteur permet de mesurer en quelques secondes votre taux de glycémie, en vous piquant le bout du doigt pour prélever une goutte de sang. Si votre glycémie est supérieure ou égale à 1,26 g/l (à jeun) ou 2 g/l (à tout moment de la journée), un diabète est avéré. 
  • Le dispositif de détection précoce (SUDOSCAN) : Sans être à jeun et sans prise de sang, l’appareil va analyser l’activité des glandes sudoripares via des électrodes placées sur les paumes des mains et la plante des pieds. Il permet de détecter les neuropathies, des troubles qui touchent les nerfs périphériques, plus particulièrement de petites fibres nerveuses pouvant être présentes dans les stades précoces du diabète et du pré-diabète.

En complément, pratiquez une activité physique régulière et mangez sainement (équilibré, varié et de saison). C’est la meilleure des préventions !

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription