0
Diabète
Diabète et hypertension : comment éviter d’en faire les frais ?
Diabète et hypertension : comment éviter d’en faire les frais ?

| La Rédaction 382 mots

Diabète et hypertension : comment éviter d’en faire les frais ?

Le diabète et l’hypertension artérielle font partie des liaisons dangereuses. La meilleure façon d’en prévenir les dangers réside dans la prise de bonnes habitudes de vie et d’adopter quelques règles hygiéno-diététiques.

Maladie chronique, le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des glucides apportés par l’alimentation. L'hypertension artérielle, très fréquente chez les diabétiques de type 2, se veut être un facteur de développement des maladies cardiovasculaires. Celles-ci sont la première cause de mortalité des personnes diabétiques, devant le cancer, selon la Fédération Française de Cardiologie.

Si s’attaquer à ces deux pathologies n’est pas simple, des mesures hygiéno-diététiques sont préconisées en première intention. Le diabète et l’hypertension artérielle ont comme point commun l’obésité viscérale !

1.     Mangez équilibré, varié et de saison

Comme pour la population générale, l’alimentation des diabétiques doit puiser dans les cinq groupes d’aliments : 

  • Viandes, poissons, œufs ; 
  • Produits laitiers ; 
  • Céréales, pain, féculents ; 
  • Légumes et fruits; 
  • Les matières grasses.

Mangez de tout en quantité raisonnable et adaptée en prenant compte de certains critères comme l’âge, le mode vie, le sexe, la taille, l’état physique (grossesse ou maladie), etc.

Bannissez les produits industriels, ultra-transformés (plats cuisinés et viennoiseries industrielles, par exemple, gras, salés et sucrés. 

2.     Pratiquez une activité́ physique régulière

L’activité physique modérée régulière, voire quotidienne, fait partie intégrante du traitement du diabète au même titre que l’équilibre alimentaire et les traitements médicamenteux. Elle augmente l’utilisation du sucre par les muscles, aide le corps à mieux répondre à l’action de l’insuline (et ainsi à diminuer l’insulinorésistance), et réduit les facteurs de risque pour les maladies cardiovasculaires.

3.     Limitez la consommation de tabac et d’alcool

Le risque de développer un diabète de type 2 chez un fumeur est de deux à trois fois plus élevé que chez un non-fumeur, et le danger est proportionnel au nombre de cigarettes consommées par jour. Le tabac augmente de 37 à 44% le risque de devenir diabétique de type 2. L’association du tabagisme, de l’obésité́ et du diabète de type 2 accroit la menace de développer des maladies coronariennes.

Si la consommation d’alcool n’est pas interdite aux diabétiques, sa consommation excessive est très néfaste. En plus de ses effets sur la santé de manière globale (artères, foie, etc..), il favorise la prise de poids et contribue à augmenter le risque de maladies cardiovasculaires : arythmie cardiaque, accident vasculaire cérébral.

Avec le stress, les troubles du sommeil, l'alimentation déséquilibrée et la sédentarité sont autant d'éléments sur lesquels nous pouvons agir. Faites-vous tester pour le diabète comme pour l' hypertension !

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription