L'information au quotidien pour votre santé
0
Compléments alimentaires
Compléments alimentaires à base d’huiles essentielles : les précautions d’usage
Compléments alimentaires à base d’huiles essentielles : les précautions d’usage

| La Rédaction

Compléments alimentaires à base d’huiles essentielles : les précautions d’usage

Certains compléments alimentaires contiennent des huiles essentielles aux principes actifs puissants. Focus sur les dangers possibles et les recommandations à prendre.

À visée nutritionnelle, anti-stress, amincissante, revitalisante, ou encore calmante, les compléments alimentaires (CAL) sont des alternatives naturelles de plus en plus utilisées. S’ils sont perçus comme anodins, certains d’entre eux s’avèrent parfois néfastes pour la santé. Ce qui est le cas de ceux composés d’extraits d’arbre à thé, de niaouli, et de cajeput.

Pris par voie orale sans respect des dosages, ils peuvent entrainer des complications neurologiques, génotoxiques (provoquant de lésions dans l’ADN), potentiellement reprotoxiques (pouvant altérer la fertilité de l'homme ou de la femme) ou encore cancérigènes, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Voici les recommandations de l’Anses pour en faire bon usage :

  • Les HE sont à conserver au frais et dans l’obscurité.
  • Il est essentiel de respecter le nombre de gouttes prescrites selon son poids.
  • Les HE de Niaouli et le Cajeput sont interdits aux enfants de moins de 30 mois, ayant des antécédents de crise d’épilepsie ou de convulsions fébriles.
  • Il est préconisé de ne pas mélanger plusieurs CAL pour éviter les interactions.
  • Il est préférable de ne pas pratiquer d’automédication.
  • Ces supplémentations sont fortement déconseillées aux femmes enceintes.

Si vous prenez ces compléments, n’hésitez pas à nous demander conseil !

Répondre à () :


Captcha