logo

L'information au quotidien pour votre santé

Suivez-nous :

Accueil > Santé au naturel > Homéopathie > Médecines douces : comment s’y retrouver ?

Médecines douces : comment s’y retrouver ? image

Publié le 26/01/2023 | La Rédaction

Homéopathie

Médecines douces : comment s’y retrouver ?

Les médecines douces regroupent différentes pratiques dites « non conventionnelles ». Quelles sont-elles ? Quels sont leurs bienfaits ? Lesquelles sont reconnues ? Nous vous apportons un éclairage…

Selon un sondage Harris Interactive pour Santé Clair : 86% des Français déclarent avoir une bonne image des méthodes naturelles. Homéopathie, ostéopathie, chiropractie, sophrologie, hypnose, acupuncture, naturopathie, étiopathie … plus de 400 disciplines sont recensées par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Elles se basent sur des thérapies manuelles, biologiques ou spirituelles.

Elles contribuent à :

Bien qu’elles soient de plus en plus plébiscitées, ces nombreuses pratiques ne sont ni reconnues, ni réglementées. Rappelons aussi qu’elles ne se substituent EN AUCUN CAS à la médecine traditionnelle.

Seulement quatre d’entre elles sont à ce jour reconnues par l’Ordre National des Médecins :

  1. L’homéopathie. Elle repose sur le principe de similitude. Elle traite ou prévient un trouble en administrant au malade une quantité infime de substances diluées (d'origine végétale, animale ou minérale) sous forme de granules, de sirops ou de comprimés.
  2. L’acupuncture. Art thérapeutique de la médecine traditionnelle chinoise, elle consiste à introduire des petites aiguilles dans la peau sur des points précis appelés " méridiens ". Elle rétablit le déséquilibre énergétique et traite ainsi différents maux, qu’ils soient émotionnels ou physiologiques.  
  3. La mésothérapie. Elle propose des injections ciblées de médicaments dans la couche profonde de la peau. Elle agit sur les rhumatismes, les douleurs lombaires et cervicales ou encore les infections ORL. Elle est aussi utilisée à des fins esthétiques pour traiter la cellulite.
  4. L’ostéopathie. Elle soulage par des manipulations, les troubles aigus ou chroniques du système musculosquelettique (lombalgie, sciatique, torticolis…).

4 rappels avant de tester une médecine douce :

  1. Demandez conseil à votre médecin. Certains ont un double cursus et maîtrisent une ou plusieurs de ces disciplines. Votre généraliste peut également vous diriger vers des praticiens qu’il connaît.
  2. Choisissez un praticien diplômé d’une formation sérieuse et reconnue.
  3. Évitez ceux qui vous promettent la guérison. Ces pratiques sont avant tout des soins de support. Elles complètent un protocole médical mais ne le remplacent pas.
  4. N’arrêtez jamais un traitement qui vous a été prescrit par un professionnel de santé en cas de maladie.

Il est primordial de bien vous renseigner avant de consulter ! Venez nous en parler ! Nous pourrons vous orienter !

Articles recommandés :

Le cuivre, un métal précieux pour la santé image

29/01/2024

Le cuivre, un métal précieux pour la santé

5 façons d’utiliser les huiles essentielles image

04/01/2024

5 façons d’utiliser les huiles essentielles

Le rôle essentiel du zinc dans l’organisme image

27/11/2023

Le rôle essentiel du zinc dans l’organisme

Magnésium, le micronutriment à privilégier pour garder la forme ! image

23/11/2023

Magnésium, le micronutriment à privilégier pour garder la forme !

Les 10 oligo-éléments qui boostent la santé image

16/11/2023

Les 10 oligo-éléments qui boostent la santé

Tous les articles