0
Dermatologie
Les 3 degrés du coup de soleil
Les 3 degrés du coup de soleil

| La Rédaction 372 mots

Les 3 degrés du coup de soleil

Thermiques, électriques, chimiques, radiations… il existe plusieurs types de brûlure comme différents degrés. Zoom sur les trois niveaux de gravité croissants du coup de soleil.

Brûlure de la peau provoquée par les rayons ultraviolets du soleil, en particulier les UVB, le coup de soleil correspond à une réponse inflammatoire à cette agression. En pénétrant plus ou moins profondément dans la peau, ils engendrent des lésions cutanées superficielles, intermédiaires ou profondes.

Les 3 degrés de gravité du coup de soleil :

  • La brûlure du premier degré, c’est le premier stade de la brûlure, le plus courant. Il apparait après quelques heures, voire 72 heures après l’exposition. La peau est rouge vif, chaude et douloureuse pendant 1 ou 2 jours. Lorsque l’on exerce une légère pression dessus avec le doigt, la zone touchée passe de rouge à blanche. La peau ne présente pas de cloque. Après quelques jours, elle démange et pèle. La cicatrisation dure entre 4 et 5 jours, voire une semaine.
  • La brûlure du second degré peut être plus ou moins profonde.
    • La brûlure du 2ème degré superficiel correspond à une lésion de l’épiderme et du derme papillaire. Elle apparait rapidement après l’exposition. Des cloques ou des ampoules remplies d’un liquide transparent (phlyctènes séreuses) se forment au milieu du coup de soleil, sur une peau rouge et chaude. Les douleurs sont plus importantes.
    • La brûlure du 2ème degré profond représente une destruction de l’épiderme et du derme superficiel. Comme celle du 2ème degré superficiel, des cloques et des phlyctènes séreuses apparaissent. De couleur blanc-rosé, peu sensible, la peau est mal vascularisée. La douleur est intense et durable. 3 à 5 semaines sont nécessaires à sa guérison, sans compter qu’elle laisse des traces.
  • La brûlure du troisième degré se traduit par une destruction totale de la peau (l’épiderme, le derme et l’hypoderme). Si aucune cloque se forme, une nécrose apparait. De couleur plus ou moins foncée, brune parfois noire, elle s’accompagne d’une perte totale de sensibilité. La guérison ne peut se faire que par un traitement chirurgical.

Quel que soit le degré de gravité du coup de soleil, évitez de vous exposer. Les crèmes solaires arrêtent partiellement les UV.

D'autres symptômes fréquents peuvent être associés et doivent vous alerter : maux de tête, nausées, bouche sèche, sensation de soif et parfois même des insomnies.

Pouvant avoir des conséquences graves à long terme, n’hésitez pas à consulter un dermatologue.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription