0
Dermatologie
Cutis Laxa : quelle est cette maladie de peau qui provoque un vieillissement cutané prématuré ?
Cutis Laxa : quelle est cette maladie de peau qui provoque un vieillissement cutané prématuré ?

| La Rédaction 245 mots

Cutis Laxa : quelle est cette maladie de peau qui provoque un vieillissement cutané prématuré ?

Maladie rare qui affecte les tissus de la peau, le Cutis Laxa, altère l’élasticité de l’épiderme de façon précoce. Qui est concerné ? Quels sont les symptômes évocateurs ? Faisons le point.

Principalement héréditaire, le Cutis Laxa toucherait un bébé sur un million selon Orphanet (portail d’informations des maladies rares). Il touche principalement le tissu conjonctif en rendant la peau toute flasque avec des plis. Cela est dû à la perte d’élasticité naturellement présente dans l’épiderme. La cause ? Des défauts génétiques sur certains chromosomes lors de la conception.  

5 formes existantes :

  1. La forme autosomique dominant (ADCL) : la maladie se développe à tout moment de la naissance au jeune âge adulte. 
  2. La forme autosomique récessif (ARCL) : elle peut provoquer des hernies et des affections pulmonaires.  
  3. La forme Gerodermia Osteodysplasticum (GO) : elle affecte les bébés et les jeunes enfants. Les symptômes comprennent une peau lâche, généralement sur les mains, les pieds et le ventre.
  4. La forme MACS : elle comprend des symptômes supplémentaires comme une macrocéphalie (une grosse tête), une petite taille et peu de cheveux.
  5. La forme acquise : certaines personnes présentent des symptômes, mais ne présentent pas les changements génétiques associés.

Si cette maladie vieillit la peau prématurément, elle peut également toucher les cordes vocales, les os, le cartilage, les vaisseaux sanguins, mais aussi la vessie, les reins ou encore le système digestif.

À l’heure actuelle, il n’existe pas de traitement. Cependant, elle nécessite un suivi par une équipe pluridisciplinaire selon les organes touchés en plus de l’épiderme.

Seul le recours à la chirurgie esthétique peut retendre les tissus. Cet acte chirurgical devra cependant être renouvelé dans le temps pour contrer à nouveau ce relâchement des tissus.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription