1
Cancers
Chimiothérapie : 7 astuces pour pallier ses effets secondaires
Chimiothérapie : 7 astuces pour pallier ses effets secondaires

| La Rédaction 389 mots

Chimiothérapie : 7 astuces pour pallier ses effets secondaires

Si la chimiothérapie s’avère efficace pour détruire les cellules cancéreuses, elle entraine toutefois de nombreux effets secondaires. Découvrez 7 alternatives pour vous soulager pendant toute la durée du protocole de soin.

La chimiothérapie est le principal traitement mis en place pour éliminer les cellules cancéreuses dans l’organisme, quel que soit l’endroit où elles se trouvent. Elle peut être administrée de 3 manières :

  • Seule ;
  • En complément d’une chirurgie pour retirer une tumeur localisée ;
  • Ou en parallèle d’une radiothérapie.

Injectée en intraveineuse ou par voie orale (sous forme de médicaments), elle provoque parfois de nombreux effets secondaires désagréables. Heureusement, il est possible de les atténuer !

7 solutions naturelles pour vous sentir mieux :

  1. Contre les nausées. Essayez le gingembre ! C’est un antiémétique, médicament qui agit contre les vomissements et les nausées, efficace. Les principes actifs qu’il contient (les gingérols et les shogaols), réduisent les mouvements de l’estomac. Prenez-en une capsule d’environ 1 gramme en prévention, 3 jours avant chaque séance.
  2. Contre la perte d’appétit. Mangez ce qui vous fait plaisir ! Préférez toutefois les aliments froids et sans odeurs fortes pour éviter les nausées. 
  3. Contre le dessèchement de la peau. La chimio assèche l’épiderme. Les mains et les pieds sont les plus fragilisés. Utilisez une crème ultra-nourrissante et de préférence sans parfum pour prévenir toute réaction inflammatoire. N’hésitez pas à la faire pénétrer en grosse couche.
  4. Contre les ongles affaiblis. Ils peuvent casser, se dédoubler ou encore se tacher. Appliquez de l’huile de ricin pour les nourrir en profondeur. Portez des gants si vous faites la vaisselle ou si vous utilisez des produits ménagers.
  5. Contre la fatigue. Pratiquez une activité physique adaptée ! Rien de tel pour lutter contre une baisse de régime, maintenir son poids de forme et sa masse musculaire. Une simple marche vous fera du bien pour réduire les douleurs musculaires et vous oxygéner.
  6. Contre les maux de bouche. Lésions, aphtes, rougeurs… la baisse du nombre de globules blancs dus au traitement favorise le développement de mycoses dans la cavité buccale. Abstenez-vous de manger des aliments agressifs comme l’ananas, la tomate ou encore le citron. Faites des bains de bouche à base de bicarbonate de soude dilué dans de l’eau claire pour cicatriser.
  7. Contre la constipation. Buvez beaucoup d’eau, de thé ou du bouillon. Misez sur les aliments riches en fibres (pain complet, poireaux, lentilles, pommes…) et utilisez des laxatifs doux si besoin (solutions buvables ou poires de lavement).

Faites-nous part de vos symptômes afin que nous puissions vous aider et vous accompagner au mieux, pendant toute la durée de votre traitement.

Répondre à () :


Captcha
pharmacie Rossignol | 31/10/2022 12:10

information sante

| | Connexion | Inscription