0
Maladies rhumatologiques
Arthrose : 16 solutions pour soulager la douleur
Arthrose : 16 solutions pour soulager la douleur

| La Rédaction 376 mots

Arthrose : 16 solutions pour soulager la douleur

Genoux, hanches, mains, poignets, doigts, ... l’arthrose n’est pas une fatalité liée à l’âge. Heureusement différents moyens existent pour la soulager.

Avec 9 à 10 millions de personnes atteintes en France, soit environ 17% de la population, l'arthrose est la maladie rhumatismale la plus fréquente. Elle s'attaque au cartilage de l'articulation ainsi qu'à ses composants (la membrane synoviale, l'os sous-chondrale, la capsule, les ligaments, ...). Le plus souvent, elle se manifeste par un raideur des articulations, une gêne mécanique, voire par de fortes douleurs, lors des mouvements. Parmi les localisations les plus fréquentes après l'arthrose du genou, celle des mains touche les articulations des doigts, les déformant progressivement.

Première cause d’incapacité́ fonctionnelle pour les personnes de plus de 40 ans, son incidence augmente avec l’âge.

Comment atténuer les douleurs arthrosiques ?

Même si l’on ne compte pas encore de traitements efficaces pour guérir cette maladie, il existe de nombreuses solutions pour combattre le mal.

  1. Les antalgiques de type paracétamol sont recommandés en premier lieu.
  2. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène, le kétoprofène et l’aspirine.
  3. Les patchs et autres gels anti-inflammatoires (AINS) pour une application locale sur des petites articulations à base de diclofénac à 1% : flector, Voltaren, Nurofenplast, …
  4. L’homéopathie : Actaea spicata 5 CH (doigts), Kalium iodatum 9 CH (pouce), Natrum sulfuricum 30 CH (hanche), Radium bromatum 15 CH (cervicales), Radium bromatum 9 CH (lombaires), …
  5. L’aromathérapie avec l'huile essentielle de gaultheria ou gaulthérie (couchée ou odorante) reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires, ou encore anti-douleur ; l’HE d’Eucalyptus citronné soulage les douleurs ; l’HE de Genébvrier aide à éliminer les toxines dont l’acide urique responsable des crises rhumatismales, …
  6. La phytothérapie : Les racines d’harpagophyton, les feuilles et les baies de cassis, les feuilles d’ortie dioïque, l’écorce de saule blanc, le curcuma, …
  7. L’oligothérapie : granions d’or, de cuivre, de souffre, ou d’oligostim cuivre.
  8. Les orthèses. Selon les modèles, elles soulagent, immobilisent ou corrigent partiellement le mouvement de l’articulation.
  9. Les antalgiques opiacés et morphiniques : codéine, tramadol, …
  10. Les injections d’acide hyaluronique ou de corticoïdes.

Dans l’arsenal thérapeutique, à côté des médicaments et du port d’orthèses, d’autres approches ont également un rôle prépondérant à jouer :

  1. La kinésithérapie;
  2. La médecine thermale;
  3. Les médecines alternatives comme l’acupuncture;
  4. L’activité physique peu traumatique comme la marche et le vélo;
  5. L’alimentation;
  6. La perte de poids.

S’il n’existe pas de médicament miracle pour stopper la progression de l’arthrose, trouvons ensemble des solutions pour soulager les crises douloureuses, les élancements en hiver et améliorer votre qualité de vie.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription