0
Enfants
Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH). Comment le reconnaître pour mieux le gérer ?
Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH). Comment le reconnaître pour mieux le gérer ?

| La Rédaction 284 mots

Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH). Comment le reconnaître pour mieux le gérer ?

Le TDAH touche entre 191 000 et 480 000 enfants en France. À quoi est dû ce déficit qui impacte grandement leurs facultés d’assimilation ? Focus sur ce trouble du neurodéveloppement.

Loin d’être un simple manque de concentration, le TDAH rend complexe le développement des plus jeunes. Il touche généralement 3 garçons pour une seule fille.

Comment reconnaître un TDAH chez votre chérubin ?

  • Il est inattentif. Il se laisse facilement distraire par ce qui l’entoure.
  • Il est émotif. Il se laisse souvent déborder par ses émotions et a du mal à contenir ses larmes, qu’elles soient de joie ou de tristesse.
  • Il est hyperactif ou au contraire hypoactif. Certains vont être énervés en permanence, quand d’autres donnent l’impression d’être fatigués et sans énergie.
  • Il est en échec scolaire. Son mode de fonctionnement et de réflexion n’est pas adapté aux programmes classiques dispensés en classe. C’est pourquoi il est important de le déceler rapidement, pour lui donner les clés nécessaires à une bonne assimilation des apprentissages.

Le TDAH s’accompagne également souvent de problèmes de sommeil, d’énurésie (pipi au lit) ou encore de dys (dysorthographie, dyslexie, dysphasie ou encore dyspraxie).

Comment l’aider au quotidien ?

  1. Cadrez ses journées de manière à ce qu’il ait plus facilement ses repères. Créez un emploi du temps qu’il pourra consulter, pour visualiser ses journées afin de mieux les gérer.
  2. Soyez organisé. Un environnement ordonné et bien rangé lui évitera de se disperser et le reposera.
  3. Veillez à ce qu’il dorme suffisamment. Une dette de sommeil accentuera ses difficultés de concentration.
  4. Limitez l’exposition aux écrans qui ont tendance à les mettre dans une bulle.
  5. Privilégiez les activités sportives pour l’aider à libérer ses tensions.  
  6. Encouragez-le au quotidien dans les taches qu’il accomplit pour lui donner confiance en lui !

En complément d’un traitement médicamenteux adapté, vous pouvez également lui proposer une supplémentation en magnésium, en zinc et en fer pour limiter ces symptômes associés.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription