0
Femmes enceintes
Diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est ? Comment le traiter ?
Diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est ? Comment le traiter ?

| La Rédaction 347 mots

Diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est ? Comment le traiter ?

Le diabète gestationnel concerne certaines femmes pendant leur grossesse. Quels sont les risques de le développer et comment le gérer jusqu’à l’accouchement ? Nous vous expliquons tout !

Ce type de diabète également appelé “diabète de grossesse” touche environ 8% des femmes selon la Fédération Française des Diabétiques. Il se développe principalement pendant la gestation et disparaît généralement au moment de la naissance de l’enfant. Il entraîne une augmentation anormale du taux de glucide dans l’organisme de la femme enceinte. Si pour certaines il passe inaperçu, d’autres peuvent ressentir : une soif intense, une envie fréquente d’uriner ou encore une fatigue excessive.

Les 5 facteurs prédisposant à un diabète gestationnel :

  1. Une grossesse tardive (après 35 ans).
  2. Un surpoids correspondant à un IMC (Indice de Masse Corporelle) supérieur à 25.
  3. Des antécédents familiaux au sein de la famille de la mère (parents, frère ou sœur).
  4. Une grossesse ultérieure d’un « gros » bébé (poids supérieur à 4 kilos).
  5. Un syndrome des ovaires polykystiques.

Quels sont les risques associés ?

Pour la mère :

  • Un accouchement prématuré et/ou par césarienne.
  • Un risque de rester diabétique après l’accouchement.

Pour le bébé :

  • Une détresse respiratoire in-utéro.
  • Une hypoglycémie néonatale.
  • Un risque de développer plus tard un diabète de type 2.

Pour le dépister, un test de glycémie est effectué en laboratoire au cours du second trimestre de la grossesse. Selon les résultats, un traitement par insuline sous forme d’injection est prescrit.

Vous avez été dépistée ? 3 règles à suivre pour réguler votre glycémie :

  1. Pratiquez une autosurveillance 4 à 6 fois par jour avec un détecteur de glycémie en vous piquant le bout du doigt. Il est nécessaire d’avoir un taux inférieur à 0,95 g/L à jeun et inférieur à 1,2 g/L deux heures après le début du repas (glycémie post-prandiale). En fonction du résultat, une injection d’insuline est effectuée pour le réguler.
  2. Surveillez votre alimentation, mangez de façon équilibrée et hydratez-vous tout au long de la journée (buvez de l’eau et évitez les boissons sucrées).
  3. Pratiquez une activité physique douce pour limiter votre prise de poids.

Votre pharmacien est là pour vous accompagner durant cette période. Il saura vous donner les bons conseils pour gérer au mieux votre glycémie et ainsi poursuivre votre grossesse en toute sérénité.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription