0
Cancers
Cancers masculins  : comment prévenir et préserver votre fertilité ?
Cancers masculins  : comment prévenir et préserver votre fertilité ?

| La Rédaction 218 mots

Cancers masculins : comment prévenir et préserver votre fertilité ?

Les traitements anticancéreux peuvent avoir des effets importants sur la fertilité des hommes. Voici 3 solutions pour préserver vos chances de concevoir.

Le 1er novembre débute Movember, mois de sensibilisation aux cancers masculins (testicules et prostate). Avec environ 2 200 nouveaux cas de cancer des testicules diagnostiqués chaque année en France, il est important de protéger ces organes reproducteurs, en particulier lors de la mise en place des traitements anticancéreux.

De multiples effets secondaires les fragilisent. La toxicité de la chimiothérapie ainsi qu’une forte irradiation due à la radiothérapie diminuent la production des spermatozoïdes et peuvent les endommager génétiquement.

D’autres facteurs entrent en compte :

  1. Le niveau de votre fertilité avant les traitements ;
  2. Votre âge, si vous avez moins de 35 ans ;
  3. La zone traitée par radiothérapie ;
  4. La dose qui vous est administrée.  

Les 3 dispositifs pour préserver votre fertilité :

  • La banque de sperme. Votre semence est prélevée et congelée dans de l’azote liquide. L’échantillon sera stocké jusqu’à ce que vous en ayez besoin.  
  • La cryopréservation. Elle consiste à congeler votre tissu testiculaire. Elle est principalement indiquée pour les hommes très jeunes présentant un risque élevé de stérilité dû aux traitements. Il pourra ensuite être réimplanté lorsque vous souhaiterez concevoir.  
  • Le blindage gonadique. Cette méthode permet de protéger les testicules grâce à un dispositif plombé lors de la radiothérapie.

Pensez à en parler avec votre oncologue et/ou votre médecin généraliste pour prendre les dispositions nécessaires.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription