L'information au quotidien pour votre santé
0
COVID-19
Tests antigéniques : pour qui et quand ?
Tests antigéniques : pour qui et quand ?

| La Rédaction

Tests antigéniques : pour qui et quand ?

La Haute Autorité de Santé s’est prononcée "en faveur" des tests antigéniques pour les cas contacts samedi 28 novembre.

Jusqu’à cette annonce de la HAS, l’utilisation du test antigénique était réservée aux « personnes asymptomatiques, hors personnes « contact » ou personnes détectées au sein d’un cluster » ou sur des « personnes symptomatiques », seulement si un test RT-PCR ne pouvait être obtenu avant 48 heures et si le test antigénique se déroulait moins de quatre jours après les premiers symptômes.

Désormais, les "cas contact" ont droit à ce prélèvement nasopharyngé plus rapide que les tests virologiques RT-PCR.

La HAS déconseille toujours, pour l'instant, le test antigénique pour les personnes asymptomatiques isolées, faute de données.

Quand faire le test antigénique ?

  • Le plus tôt possible ;
  • Puis à 7 jours pour les personnes « contact » à haut risque (au sein du même foyer qu'un patient contaminé) ;
  • À 7 jours après exposition pour les autres personnes « contact ».

En fonction de l’évolution des connaissances scientifiques, cette position sera susceptible d’être revue. 

Comment interpréter le résultat ?

  • Si le test est positif, vous êtes malade, isolez-vous immédiatement. Contactez votre médecin traitant.
  • Si le test est négatif, restez prudent. Continuez à observer les gestes barrières. Une confirmation par test RT-PCR est recommandée pour les personnes de plus de 65 ans ou à risque.

Sachez aussi qu’aucune ordonnance n’est nécessaire pour bénéficier d’un test antigénique pris en charge par l’Assurance Maladie.

Répondre à () :


Captcha