0
Femmes enceintes
Rhinite de grossesse : pourquoi avons-nous parfois le nez bouché lorsque l’on est enceinte ?
Rhinite de grossesse : pourquoi avons-nous parfois le nez bouché lorsque l’on est enceinte ?

| La Rédaction 306 mots

Rhinite de grossesse : pourquoi avons-nous parfois le nez bouché lorsque l’on est enceinte ?

Bien que bénigne, la rhinite de grossesse également appelée « rhinite vasomotrice » ou « rhinite gestationnelle » est très incommodante. 6 solutions pour soulager le nez bouché !

Plus fragiles pendant la grossesse, les muqueuses nasales peuvent parfois s’enflammer et se congestionner pendant plusieurs mois. Près de 30% des femmes enceintes la développent. Elle débute généralement vers la fin du 1er trimestre et dure jusqu’à deux semaines après l’accouchement. C’est la chute d’hormones qui se produit au moment de la naissance qui vous dégagera les voies nasales.

Ce type de rhinite n’est pas dû aux facteurs externes (pollution, virus, allergie…) mais à une modification hormonale. L’augmentation du niveau d’estrogènes dans le sang produit une action vasodilatatrice de la muqueuse nasale. Cela stimule les glandes à produire davantage de mucus que la normale. Le nez se bouche et s’accompagne d’un écoulement appelé « rhinorrhée ».  

Parmi les symptômes associés au nez bouché :

  • Des picotements dans les fosses nasales ;
  • Des difficultés à respirer par le nez ;
  • Une apparition de croûte dans la cavité nasale.

Toutefois, ce trouble respiratoire n’entraine pas de fièvre.

6 moyens de vous soulager naturellement :

  1. Faites des inhalations (sans huiles essentielles proscrites lorsque l’on est enceinte) pour humidifier votre nez et libérer le mucus qu’il contient.
  2. Surélevez votre oreiller la nuit pour dormir. Cela vous aidera à mieux respirer.
  3. Essayez l’écarteur narinaire. Ce petit accessoire à placer dans les narines, facilite le passage de l’air.
  4. Misez également sur les bandelettes nasales. Elles s’appliquent sur l’aile du nez et participe à le décongestionner.
  5. Pratiquez les lavages de nez à base d’eau salée. Ils permettent de diminuer l’œdème.
  6. Évitez les irritants dans l’air qui pourraient aggraver la congestion tels que les parfums, la fumée de cigarette et les produits ménagers qui dégagent une forte odeur.

Il est déconseillé d’utiliser des sprays vasoconstricteurs ou autres antihistaminiques car ils sont contre-indiqués pour la santé du fœtus. N’hésitez pas à nous faire part de vos symptômes afin que nous puissions vous aider à mieux respirer.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription