L'information au quotidien pour votre santé
0
Médecine générale
Lupus : une maladie mal connue qui touche surtout les femmes
Lupus : une maladie mal connue qui touche surtout les femmes

| La Rédaction 237 mots

Lupus : une maladie mal connue qui touche surtout les femmes

Le lupus est une maladie auto-immune, causée par le dérèglement du système immunitaire. Nous vous expliquons son mécanisme et comment vivre avec.

Environ 41 Français sur 100 000 souffrent de lupus selon l’Assurance Maladie. Dans 90% des cas, il touche les femmes. Le système immunitaire agresse les propres cellules de l’organisme, développant des auto-anticorps, les lymphocytes communément appelés globules blancs. Produits en excès, ils entraînent des lésions sur de multiples tissus : peau, articulations, muscles, cellules du sang. Le lupus érythémateux cutané (qui touche uniquement la peau) et le lupus systémique (qui associe l’atteinte cutanée avec celle de certains organes) sont les deux formes les plus connues.

Les principaux symptômes évocateurs :

  • Fièvre ;
  • Fatigue ;
  • Manque d’appétit ;
  • Douleurs articulaires ;
  • Éruption cutanée.

Les facteurs favorisant son développement :

  1. Une modification hormonale comme une grossesse.
  2. Une prédisposition génétique.
  3. Des médicaments de type méta-bloquants, anticonvulsivants, antibiotiques.
  4. Des éléments extérieurs : exposition à des virus (cytomégalovirus, mononucléose…), tabac, rayons UV.

Son traitement repose principalement sur la prise d’antipaludéens et d’anti-inflammatoires. Il est également nécessaire d’adapter son hygiène de vie pour éviter les poussées :

  • Bannir le tabac. Contre-indiqué avec les médicaments prescrits, il augmente également le risque d’accident cardiovasculaire.
  • Se protéger du soleil pour éviter d’agresser davantage votre peau.
  • Faire des infiltrations de corticoïdes en cas de douleurs articulaires.
  • Manger sainement pour contrôler votre taux de cholestérol. Évitez également les aliments à base de gluten et de lactose.

Vous vous sentez concerné ? Faites part de vos inquiétudes à votre médecin traitant. Selon les symptômes identifiés, il vous orientera vers un spécialiste (dermatologue, rhumatologue, néphrologue…) afin d’effectuer un bilan complet.

Répondre à () :


Captcha