L'information au quotidien pour votre santé
0
Ophtalmologie
Port du masque : comment éviter la sécheresse oculaire
Port du masque : comment éviter la sécheresse oculaire

| La Rédaction

Port du masque : comment éviter la sécheresse oculaire

Barrière essentielle contre la Covid-19, le port du masque peut entraîner une augmentation ou une aggravation des cas de sécheresse oculaire. Causes et solutions, nous vous expliquons.

Buée sur les lunettes, maskné, sécheresse oculaire, nasale et buccale, mauvaise haleine … le port du masque n’est pas sans de petits désagréments. Portés de manière prolongée, les masques réduisent la diffusion de l’air expiré vers l’extérieur. Cet air chaud se concentre vers le haut du masque et se répand sur la surface de l’œil, provoquant une accélération de l’évaporation du film lacrymal.

Nos yeux produisent environ 0,1 ml de larmes par heure. Sécrétées par les glandes lacrymales, situées dans la partie supérieure du haut de l’œil, elles sont étalées sur toute la surface de l’œil grâce aux 30 000 clignements des paupières au cours de la journée. Mélange d’eau et d’huile, les larmes assurent la protection et la lubrification de l’œil.

Comment éviter et soulager cette sécheresse oculaire ?

  • Positionnez correctement votre masque et pincez-le sur le haut du nez pour limiter le passage de l’air.  
  • Évitez de passer des heures devant un écran (ordinateur, smartphone, télévision, etc.).
  • Forcez-vous à cligner des yeux 10 fois pendant une minute afin de lubrifier l’œil.
  • Arrêtez de vous toucher les yeux avec des mains non lavées afin de prévenir toute infection.
  • Appliquez des compresses imbibées d’eau chaude pendant 4 minutes, plusieurs fois par jour.
  • Mettez des gouttes lubrifiantes pour hydrater l’œil. À dose unique et sans agent de conservation, les larmes artificielles sont le traitement le plus courant en cas de sécheresse oculaire.

Si la gêne perdure, consultez un ophtalmologue.

Répondre à () :


Captcha