L'information au quotidien pour votre santé
0
Ophtalmologie
Sécheresse oculaire ou le syndrome de l’œil sec
Sécheresse oculaire ou le syndrome de l’œil sec

| La Rédaction

Sécheresse oculaire ou le syndrome de l’œil sec

Qu’elle soit légère ou intense, la sécheresse oculaire fait partie des troubles oculaires très fréquents. Quelles sont les causes des yeux secs ?

Également appelée syndrome de l’œil sec, la sécheresse oculaire vient de la mauvaise qualité et/ou d'une production de larmes par les glandes lacrymales insuffisante chez un individu. Celles-ci n’assurent plus le rôle de préservation du film lacrymal, entraînant des symptômes d’inconfort (picotements, démangeaison, sensation de brûlure, de grain de sable sous la paupière ou des yeux fatigués, sensibilité à la lumière, larmoiement au vent, etc.), ainsi qu’une perturbation visuelle, et une instabilité du film lacrymal.

Quelles en sont les causes ?

Le plus souvent, la sécheresse oculaire est due à plusieurs facteurs :

  • L’âge. En vieillissant, les glandes lacrymales s’atrophient. Résultat, la production de larmes devient moins importante. Cette diminution est également liée aux changements hormonaux liés à la ménopause et l’andropause.
  • L’environnement. Air sec, fumée, climatisation, pollution, pollens, vent, poussière, travail prolongé sur écran… peuvent assécher l’œil.  L’usage prolongé des écrans, le port de lunettes, de lentilles, ou encore du masque, peuvent également la provoquer ou l’accentuer.
  • La prise de médicaments : antidépresseurs, somnifères, antalgiques, antihistaminiques, traitements hormonaux, anti-acnéiques, etc.
  • Une carence en vitamine A ou un manque d’oméga 3 dans l’alimentation.
  • Certaines maladies avec atteinte inflammatoire des paupières (blépharite).

Fatigués, irrités ou les deux à la fois, les yeux ont besoin d'être hydratés. Gouttes, collyres, sprays demandent des conseils à votre pharmacien.

Répondre à () :


Captcha