logo

L'information au quotidien pour votre santé

Suivez-nous :

Accueil > Maladies chroniques > Maladies infectieuses > Hépatite A, B, C, D, E : comment les différencier ?

Hépatite A, B, C, D, E : comment les différencier ? image

Publié le 04/05/2023 | La Rédaction

Maladies infectieuses

Hépatite A, B, C, D, E : comment les différencier ?

Il n’existe pas une mais plusieurs formes d’hépatite. Comment les distinguer ? Comment s’attrapent-elles ? Nous vous en disons plus…

Selon l’Organisation Mondiale de la santé, l’hépatite virale a provoqué 1,34 million de décès en 2015. Cette pathologie provoquant une réaction inflammatoire du foie peut être d’origine :

  • Virale. Elle est causée par un virus provenant de souches différentes classifiées par les lettres : A, B, C, D et E.
  • Non virale. Elle est due à une consommation excessive d’alcool ou la prise de certains médicaments.

Quel que soit le type de transmission, elle entraîne une atteinte de la cellule hépatique :

  • Aiguë. Elle se produit au moment où le virus infecte l’organisme, engendrant différents symptômes comme une perte d’appétit, des nausées, des troubles digestifs, un teint jaune.
  • Chronique. L’inflammation est permanente et évolutive.

Les 5 formes virales existantes :

  1. L’hépatite A. C’est la plus fréquente et la moins grave. Elle se transmet par contact avec des objets souillés par des matières fécales (mains non lavées après un passage aux toilettes par exemple) ou après avoir bu de l’eau ou mangé des aliments contaminés. Il n’existe pas de traitement particulier. Elle guérit le plus souvent spontanément au bout de deux mois en moyenne.
  2. L’hépatite B. Également très fréquente, elle est plus dangereuse. Elle se contracte par voie sanguine (contact avec du sang contaminé, utilisation de seringues infectées), ou lors de relations sexuelles. Un traitement antiviral est administré afin de limiter le risque d’évolution en forme chronique pouvant dégénérer en cirrhose ou cancer.
  3. L’hépatite C. Sa transmission est essentiellement sanguine. Un certain nombre de médicaments antiviraux sont très efficaces pour stopper son évolution. Ils permettent de la guérir complètement, en supprimant la charge virale.
  4. L’hépatite D. Moins connue, elle est une surinfection de l’hépatite B. Elle est le plus souvent transmise par la mère à son enfant lors de l’accouchement, ou par contact avec du sang ou d’autres liquides corporels. Il n’existe pas de traitement spécifique, cela dépend de l’état du patient et des symptômes qu’il ressent en étant déjà touché par la souche B.
  5. L’hépatite E. Elle s’attrape de l’animal à l’homme par la consommation de viandes crues ou insuffisamment cuites (le porc essentiellement). La guérison est spontanée sans mise en place de traitements spécifiques. 

Soyez vigilant et effectuez un bilan sanguin régulier (au moins une fois par an) pour vérifier que tout va bien. Si vous ressentez certains symptômes évocateurs (fatigue, nausées, douleurs abdominales, etc.) consultez votre médecin traitant, il vous prescrira une échographie abdominale afin de vérifier que votre foie est sain !

Articles recommandés :

Pourquoi faut-il retirer les polypes ? image

17/04/2024

Pourquoi faut-il retirer les polypes ?

Cancer : comment aider les patients dans leur prise en charge ? image

10/04/2024

Cancer : comment aider les patients dans leur prise en charge ?

Maladie de Parkinson : comment la diagnostiquer ? image

03/04/2024

Maladie de Parkinson : comment la diagnostiquer ?

Maladie d’Alzheimer, comment la diagnostiquer ? image

13/03/2024

Maladie d’Alzheimer, comment la diagnostiquer ?

Que faire en cas d’acouphènes ? image

07/03/2024

Que faire en cas d’acouphènes ?

Tous les articles