0
Médecine générale
Salmonelles, listeria, E. Coli : des bactéries toxiques
Salmonelles, listeria, E. Coli : des bactéries toxiques

| La Rédaction 445 mots

Salmonelles, listeria, E. Coli : des bactéries toxiques

Responsables de troubles digestifs, d’intoxications alimentaires… les salmonelles, la listeria et la bactérie E. Coli ont fait parler d’elles. Zoom sur ces trois bactéries.

Lorsque l’on mange à l’extérieur, que l’on consomme des produits transformés, crus ou mi-cuits… nous nous exposons au risque de faire une intoxication alimentaire. Une viande mal cuite, un légume insuffisamment nettoyé, une chaîne du froid rompue sont des facteurs propices au développement de bactéries.

  • Les salmonelles sont des bactéries qui proviennent généralement du tube digestif d’animaux. On les retrouve dans les aliments crus ou peu cuits comme les fruits, les légumes, la viande, les œufs ou encore le lait. Elles sont responsables d’environ 20 000 intoxications alimentaires chaque année en France.

Risques et symptômes : diarrhée et crampes abdominales, légère fièvre et vomissements. Ces symptômes apparaissent entre 12 à 72 heures après l’ingestion de l’aliment contaminé.

  • La Listeria est une bactérie également présente dans les aliments crus ou mal cuits, mais aussi dans les fromages au lait cru, la charcuterie, les produits de la mer et même les végétaux. Selon l’Institut Pasteur, environ 350 cas de contamination sont déclarés chaque année en France.

Risques et symptômes : elle peut engendrer de la fièvre, des maux de tête, des nausées, des diarrhées, des vomissements, voire des méningites. L’incubation dure en moyenne entre 10 et 28 jours.

  • L’E. Coli (Escherichia Coli) est une bactérie naturellement présente dans notre tube digestif. Toutefois certaines souches peuvent être très nocives pour notre santé quand elles proviennent d’un élément extérieur.

Risques et symptômes : Elle peut dégénérer en « syndrome hémolytique et urémique » (SHU), avec notamment une insuffisance rénale. Chaque année, entre 100 et 165 enfants atteints de syndrome hémolytique et urémique sont notifiés à Santé Publique France. Les premiers symptômes apparaissent entre 3 et 8 jours après l’infection.

En raison d’un organisme plus fragile, les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes sont principalement touchés.

Comment s’en débarrasser ?

Un traitement antibiotique est généralement administré pour combattre ces bactéries. Sauf pour l’E. Coli ! Il risque de libérer dans le sang des toxines pouvant entraîner des pathologies plus graves encore.

5 précautions à prendre pour les éviter :

  1. Nettoyez régulièrement votre réfrigérateur (au moins une fois par mois).
  2. Vérifiez qu’il soit suffisamment réfrigéré pour bien conserver vos aliments (environ 4 degrés).
  3. Ne dépassez pas les dates limites de conservation indiquées sur les emballages.
  4. Lavez-vous toujours les mains après avoir touché des aliments crus et nettoyez vos ustensiles de cuisine avant de vous en resservir pour autre chose lorsque vous cuisinez.
  5. Évitez de consommer trop de produits transformés ou surgelés. La chaine du froid peut parfois être rompue et favoriser le développement de bactéries.

Respectez ces principaux conseils au quotidien ! En cas de symptômes vous faisant penser à une potentielle intoxication, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou selon la gravité, à vous rendre directement aux urgences.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription