0
Médecine générale
Les 3 grands types de méningites
Les 3 grands types de méningites

| La Rédaction 359 mots

Les 3 grands types de méningites

Virus, bactéries, parasites, champignons constituent les causes majeures des méningites. Faisons le point pour y voir plus clair !

La méningite correspond à une inflammation des méninges. Celles-ci sont constituées de trois membranes fines qui enveloppent et protègent le système nerveux central : le cerveau, le cervelet, le tronc cérébral et la moelle épinière. La méningite dite "aiguë" provient d’une infection du liquide céphalorachidien, circulant entre les méninges.

Les virus, les bactéries ou un parasite peuvent en être à l’origine.

  • Les méningites virales sont les plus fréquentes, 70% des cas. Les virus en cause peuvent être ceux : d’échovirus, du virus Coxsackie, de la varicelle, du zona, de la rougeole, des oreillons, de l’herpès, ou encore du VIH. Généralement bégnines, on en guérit au bout de quelques jours, à condition de ne pas être immunodépressif.
  • Les méningites bactériennes, moins fréquentes mais peuvent être graves, sont engendrées par une bactérie. Selon celle-ci, il existe différentes méningites :
    • La méningite à pneumocoque (Streptococcus pneumoniae) touche souvent les enfants, environ 700 cas par an en France.
    • Les méningites à meningocoque (Neisseria meningitidis, dont il existe 12 sérogroupes selon la composition de la capsule bactérienne) sont les plus virulentes et touchent, en priorité, les nouveau-nés, les enfants de moins de 4 ans, sans facteur de risque particulier, et les jeunes adultes âgés de 15 à 24 ans non protégés par la vaccination. Elles peuvent entraîner la mort en 24h, dans 20% des cas, et un survivant sur 5 souffrira de lourdes séquelles (amputation, surdité, …). La vaccination et l'urgence de la prise en charge restent les meilleurs moyens de prévention.
    • La méningite à listéria (Listeria monocytogenes) concerne environ 60 cas par an. Les femmes enceintes, les personnes âgées, celles abusant d’alcool ou sous traitement immunosuppresseur sont les plus vulnérables.
    • D’autres types de méningites peuvent être déclenchés par de nombreuses bactéries notamment chez les enfants de moins de 5 ans : haemophilus influenzae (également responsable de pneumonies), l’escherichia coli (E.Coli).  La méningite tuberculeuse avec le bacille de Koch, la bactérie responsable de la tuberculose.
  • Les méningites fongiques, plus rares mais sévères, sont dues à des champignons microscopiques tels que les cryptocoques ou le candida albicans, et apparaissent en cas d’immunodépression.

Quelle que soit sa cause (virus, bactérie, champignon, parasite), la méningite est une urgence médicale. En cas de suspicion, consultez rapidement et appelez le 15.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription