L'information au quotidien pour votre santé
0
Médecine générale
Cystite : 12 conseils d’hygiène de vie pour prévenir l’infection urinaire
Cystite : 12 conseils d’hygiène de vie pour prévenir l’infection urinaire

| La Rédaction 288 mots

Cystite : 12 conseils d’hygiène de vie pour prévenir l’infection urinaire

Sexualité, hygiène, déshydratation, fluctuations hormonales, … nombreux sont les facteurs qui influencent les risques d’infection urinaire. Voici 12 règles pour les prévenir.

Envies urgentes et fréquentes de faire pipi du matin au soir. L’évacuation des urines (miction) se limite à quelques gouttes, elle s’accompagne de brûlures vaginales, l’urine devient trouble, parfois tachée de sang… tels sont les grands symptômes des cystites. Infection urinaire banale mais douloureuse, elle empoisonne l’existence d’une femme sur trois.

Pourquoi les cystites touchent-elles plus les femmes que les hommes ?

Parce que l’urètre féminin, le conduit qui permet d’évacuer l’urine de la vessie, se situe juste au-dessus du vagin et est beaucoup plus court : quatre centimètres au lieu de vingt chez l’homme. Les germes intestinaux et génitaux n’ont donc aucun mal à l’emprunter et à remonter ainsi jusque la vessie.

Respectez certaines règles pour éviter les cystites

  1. Buvez au moins 1,5l d’eau tout au long de la journée. Boire permet en effet une élimination rapide des bactéries via l’urine. En été, veillez à rester toujours bien hydraté !
  2. Soignez votre hygiène intime.
  3. Urinez dès que le besoin s’en fait ressentir. Ne vous retenez surtout pas.
  4. Videz complètement votre vessie régulièrement.
  5. Essuyez-vous toujours d’avant en arrière, lorsque vous allez à la selle.
  6. Mangez équilibré afin d’éviter constipation et diarrhées.
  7. Changez régulièrement de tampons ou de serviettes hygiéniques pendant les règles.
  8. Évitez petites culottes et strings synthétiques, ou encore les pantalons trop serrés.
  9. Faites pipi, avant et après un rapport sexuel. Uriner permet de déloger les germes de la vessie.
  10. Portez des sous-vêtements en coton.
  11. Proscrivez les pantalons moulants.
  12. Faites régulièrement des cures de canneberge (cranberry en anglais). Cette petite baie rouge est un antiseptique et un anti-inflammatoire vésical naturel. Elle possède des vertus traitantes et préventives contre les infections urinaires.

Traitez-la rapidement afin d’éviter les récidives et les complications. En cas de fièvre, frissons et sueur, consultez.

Répondre à () :


Captcha