0
Médecine générale
Comment réagir face à un AVC ?
Comment réagir face à un AVC ?

| La Rédaction 222 mots

Comment réagir face à un AVC ?

Chaque année, en France, il y a 155 000 victimes d'AVC (accidents vasculaires cérébraux). S’il est capital de reconnaitre les signes avant-coureurs, il convient aussi d’agir vite et d’avoir les bons réflexes.

Communément appelé « attaque cérébrale », l’accident vasculaire cérébral est une maladie qui fait peur. Il faut dire qu’il s’agit de la 1ère cause de handicap physique chez l’adulte et la 1ère cause de mortalité chez la femme. Sans compter que passé 25 ans, 1 Français sur 5 aura un AVC (il s’en produit 1 toutes les 4 minutes dans notre pays). Heureusement, un diagnostic précoce et une prise en charge rapide permettent de réduire la mortalité de 30% et limitent la gravité des lésions, selon l’Assurance Maladie.

Mieux avoir les bons réflexes !

  • Appelez immédiatement le SAMU. Composez le 15 ou le 112 (numéro d’urgence européen).
  • Faites le 114 si vous avez des difficultés à parler ou à entendre (sourds malentendants, aphasiques, dysphasiques).
  • Suivez scrupuleusement les conseils du médecin régulateur des urgences. 

En attendant les secours :

  • Allongez la personne avec, si possible, un oreiller sous la tête ;
  • Placez-la en position latérale de secours (PLS) en cas de vomissement ;
  • Notez l'heure de survenue des premiers signes de l'AVC. Ce détail est très important pour les traitements à venir ;
  • Regroupez si possible les ordonnances et les derniers examens de sang réalisés.

Les 2 erreurs à ne pas commettre :

  • Faire boire ou donner à manger ;
  • Donner un médicament oral ou faire une injection même s'il s'agit d'un traitement habituel.

Agissez au plus vite. L’AVC est une urgence médicale !

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription